Durable pour la nature

La mytiliculture présente un faible impact environnemental : en effet, les moules se nourrissent du phytoplancton naturellement présent dans la mer. Aucun adjuvant externe n’est nécessaire, qu’il s’agisse d’alimentation ou de médication, ce qui permet de garantir un produit sain, naturel et savoureux. La moule peut pratiquement être considérée comme un produit sauvage : en effet, les naissains sont captés à l’état sauvage, puis implantés dans un milieu protégé où ils peuvent se nourrir de manière naturelle jusqu’à atteindre leur taille commerciale, après quoi les moules sont récoltées dans des eaux côtières propres. Les moules cultivées en Irlande profitent en outre de la convergence des eaux du Gulf Stream et de celles des estuaires, qui traversent des écosystèmes uniques, tels que les marais naturels irlandais. Ces eaux sont à la fois vierges et naturellement riches en phytoplanctons. L’intervention de l’homme étant réduite à sa plus simple expression, la mytiliculture présente une faible empreinte carbone. Les mytiliculteurs ont en outre la possibilité d’adhérer à des systèmes de contrôle de la qualité respectueux de l’environnement tels que la norme écologique irlandaise « Irish Quality Eco mussel ».

  • A sustainable choice Un choix environnemental