Un choix environnemental

La mytiliculture, qui nécessite des eaux propres, s’organise idéalement à bonne distance des industries lourdes. Avant d’être commercialisées, les moules sont soumises à des contrôles rigoureux destinés à confirmer qu’elles proviennent d’un environnement sain et qu’elles constituent un aliment nutritif et sain. Raison pour laquelle la mytiliculture soutient énergiquement la planification écologique des zones côtières. Elle peut par conséquent être considérée comme un secteur d’influence pour garantir, par des voies politiques, la préservation de l’environnement à l’état naturel.

En plus d’être saines et nutritives, les moules sont également un choix écologique, eu égard au faible impact environnemental de l’industrie mytilicole. Les moules sont des animaux sédentaires qui tirent tout simplement leur subsistance de l’eau qu’elles filtrent au travers de leur coquille entrouverte, dont elles extraient les nutriments, essentiellement composés de phytoplanctons naturels, microorganisme unicellulaire végétal. Leur impact sur l’environnement est par conséquent minime ; qui plus est, l’empreinte carbone de la mytiliculture est très faible.

La mytiliculture, qui nécessite des eaux propres, s’organise idéalement à bonne distance des industries lourdes. Avant d’être commercialisées, les moules sont soumises à des contrôles rigoureux destinés à confirmer qu’elles proviennent d’un environnement sain et qu’elles constituent un aliment nutritif et sain. Raison pour laquelle la mytiliculture soutient énergiquement la planification écologique des zones côtières. Elle peut par conséquent être considérée comme un secteur d’influence pour garantir, par des voies politiques, la préservation de l’environnement à l’état naturel.

  • A sustainable choice Un choix environnemental